Soutenance de thèse Gauthier BILLIET le jeudi 14 décembre 2023 - 13h30

Soutenance de thèse
Salle PSITEC A4.122

Thèse soutenue le jeudi 14 décembre 2023 - 13h30
Lieu : Université de Lille - Campus du Pont de Bois, Rue du Barreau, 59650 Villeneuve-d'Ascq - Maison de la recherche - Bâtiment F -
Salle : F0.13


Composition du jury :

M. Yannick COURBOIS, Université de Lille, Directeur de thèse
Mme Christelle DECLERCQ, Université de Reims Champagne Ardenne, Rapporteure
Mme Geneviève PETITPIERRE, Université de Fribourg, Rapporteure
M. Thierry KOSINSKI, Université de Lille, Examinateur
Mme Agnès LACROIX, Université Rennes 2, Examinatrice

Résumé :

Des études mettent en évidence que les personnes présentant un trouble du développement intellectuel rencontrent des difficultés de reconnaissance des expressions faciales émotionnelles. Toutefois, les
recherches qui se sont intéressées à cette thématique ont principalement eu recours à des tâches dans lesquelles il est demandé explicitement de nommer l’expression faciale émotionnelle (méthode de
l’étiquetage verbal) ou encore de la reconnaître parmi plusieurs propositions (méthode du jugement à choix forcés). Ce travail de thèse propose une méthode d’évaluation indirecte de la discrimination des
expressions faciales émotionnelles reposant sur les distances interpersonnelles à l’aide d’une tâche informatisée (la Stop Distance Task) ainsi qu’une comparaison de cette tâche à d’autres tâches
d’évaluation de la reconnaissance des expressions faciales émotionnelle, une tâche explicite d’identification à choix forcée et une tâche d’évaluation de la valence. Les deux études de cette thèse mettent en évidence que les enfants et les adolescents au développement typique et ceux présentant un trouble du développement intellectuel font varier les distances interpersonnelles en fonction de l’expression faciale
émotionnelle présentée. De plus, les adolescents présentant un trouble du développement intellectuel ont un profil de résultat comparable à ceux des enfants typiques de même âge de développement sur
l’ensemble des tâches. Ces résultats valident l’hypothèse d’un retard de développement concernant la reconnaissance des expressions faciales émotionnelles pour les personnes présentant un trouble du
développement intellectuel.

Mots-clés : expression faciale émotionnelle,Distance interpersonnelle,Déficience intellectuelle,,

 


X Facebook