Conférencier invité : Prof Jean Decety (Université de Chicago) : Le cerveau social

Séminaire Doctorants
Amphi B7

Dans le cadre des séminaires du laboratoire Psitec, le Prof Jean Decety (Université de Chicago) présentera ses recherches sur

Titre : Le cerveau social - Qu’est-ce qui explique que les humains sont des super-coopérateurs

Résumé : Dans toute société humaine on obverse une motivation à la coopération et à la compétition et une synergie entre les deux. Elles coexistent dans l’ensemble des espèces sociales (des insectes à l’homme) parce que les bénéfices directs et indirects qu’ils procurent dépassent leurs coûts. Cette perspective naturaliste explique pourquoi la prosocialité émerge à partir d’adaptations, propres à chaque espèce, sélectionnées au cours de l’évolution. Cette conférence intègre les avancées théoriques et empiriques en biologie de l’évolution, neurobiologie, anthropologie, psychologie, économie comportementale et neurosciences sociales afin de mieux comprendre le caractère unique de la cognition sociale humaine dans le domaine de la coopération.

Biographie : Jean Decety est un neuroscientifique franco-américain. Il est professeur de psychologie et de psychiatrie à l'Université de Chicago. Il est directeur du Social Cognitive Neuroscience Laboratory. Son travail et ses enseignements portent sur la cognition sociale, en particulier la morale, l'empathie, l’influence sociale et les comportements prosociaux. Ses travaux ont conduit à une nouvelle compréhension des processus socio-affectifs chez les enfants et les adultes, ainsi que chez les psychopathes criminels incarcérés. Ses recherches utilisent des techniques de neuroimagerie (IRM structurelle et fonctionnelle et EEG à haute densité) couplées aux méthodes de la psychologie cognitive et de l'économie comportementale, pour déterminer comment les facteurs biologiques et sociaux interagissent de manière dynamique dans la prise de décision et motivent à se préoccuper du bien-être d’autrui. Ses travaux actuels portent sur l'impact de la violence ethnique extrême sur la cognition morale des enfants, les décisions de justice distributive et les considérations de justice et d'équité. Ce projet est mené dans différents pays d'Afrique. Jean Decety examine également comment et pourquoi les convictions morales conduisent parfois au dogmatisme, l’intolérance et l'engagement dans des actions collectives violentes.

Intérêts de recherche : Économie comportementale, Psychologie du développement, Morale, Neurobiologie, Socialité, Prise de décision sociale

Projet de recherche : Le côté obscur de la moralité
L'idée selon laquelle la morale est un ensemble d'adaptations biologiques et culturelles évoluées permettant de résoudre les problèmes de coopération dans les interactions sociales a gagné du terrain. Pourtant, les valeurs morales n'ont pas toujours un impact direct sur la coopération et sont, en fait, parfois préjudiciables à la cohésion sociale. Les gens sont motivés par des valeurs sociales communes qui, lorsqu'elles sont défendues avec une conviction morale, peuvent servir de mandats impérieux capables de faciliter le soutien à la violence idéologique. La conviction morale peut inspirer l'activisme et le changement, mais elle peut aussi être à l'origine de dissensions et de graves préjudices. En outre, les attitudes fondées sur la conviction morale sont perçues comme des vérités objectives universelles et sont moins susceptibles de faire l'objet d'un conformisme social.
Le projet cherche à comprendre les mécanismes sociaux, cognitifs et neuronaux qui sous-tendent le côté obscur de la moralité d'un point de vue neuroscientifique social en articulant les connaissances des sciences sociales et des sciences biologiques à travers des niveaux d'analyse (computationnel, prise de décision basée sur la valeur et influence sociale). Pendant mon court séjour à l'Institut d'études avancées de Paris, je rédigerai un article théorique sur la recherche empirique actuelle et je donnerai une conférence publique.
Étant donné la dynamique sociale polarisée et violente que nous observons à travers le monde sur de nombreuses questions, du réchauffement climatique aux choix alimentaires, en passant par les identités de genre, ce travail revêt une importance et une pertinence particulières pour faire progresser les efforts visant à réduire les conflits et à encourager un dialogue productif et la tolérance.

Publications clés
Workman, C. I., Yoder, K. J., & Decety, J. (2020). "The dark side of morality - Neural mechanisms underpinning moral convictions and support for violence". American Journal of Bioethics - Neuroscience, 11(4), 269-284.
Yoder, K. J. et Decety, J. (2022). "Moral conviction and metacognitive ability shape multiple stages of information processing during social decision-making". Cortex, 151, 162-175.

Entrée gratuite et ouverte à tous - avec inscription au préalable : inscription en ligne obligatoire 

Telecharger l'affiche

 

 

   


X Facebook